Le SNCP salue la volonté réformatrice du Bureau de l’Assemblée nationale

mercredi 28 février 2018
partager

Nous saluons la désignation d’un référent formation professionnelle pour les collaborateurs parlementaires, vecteur de développement des compétences et de motivation tant pour le salarié, que pour l’entreprise. Un référent formation est également disponible au sein du syndicat.

 

Nous serons particulièrement attentifs à l’instauration d’un « crédit d’heure » pour les syndicalistes. Actuellement, nous faisons vivre le syndicat sur notre temps libre, de façon bénévole. Accepter la présence syndicale pour les collaborateurs parlementaires, c’est lui donner les moyens de fonctionner.

 

Nous serons également vigilants à l’amélioration des modalités de décompte et d’aménagement du temps de travail. Trop de collègues exercent un nombre d’heure important, sans aucune contrepartie. La question du télétravail doit aussi être examinée. Et l’entretien biennale entre le député et ses collaborateurs, que nous soutenons, pourra être l’occasion d’aborder tous ces sujets.

 

Lors des négociations à venir, nous ferons des propositions pour l’établissement d’une fiche métier et alimenterons la réflexion sur la grille salariale, ainsi que la portabilité de l’ancienneté.

 

Enfin et c’est point important, l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, notamment par rapport au salaire, doit devenir une réalité dans cette maison. Et nous continuerons à nous mobiliser contre les cas de harcèlement moral et sexuel, encore trop nombreux.

 

Retrouvez ci-dessous le détail des 19 points du rapport sur les conditions de travail à l’Assemblée nationale et le statut des collaborateurs parlementaires

rapport-travail-collaborateurs

partager

Réagir

SNCP-FO - 126 rue de l’université, BP n°7, 75355 PARIS 07 SP - 07.81.27.77.58.